• Ashita Ga Mienaku/ Français /Officielle

    Je me sens si seule
    Dans cette tristesse infini
    Je sens comme un grand vide
    Je tombe dans l'oublie

    Je n'ai plus d'amis et je ne resent plus aucune joie
    Et une seule pensée me hante, être au près de toi

    Là par la fenêtre, je te cherche mais en vain
    Je me sens si seule, j'ai froid et je t'espère au lointain

    La pluie tombe encore, et je me souviens de tout nos jours heureux
    Je voudrais tellement que l'on sois toujours deux

    Je nous revois, amoureux au bord de la mer
    Que tu revienne, voila, à mon coeur le voeux le plus cher

     

     

    Enfin, je déploie mes ailes,
    Mais la pluie les abimes,
    Elles sont grandes, elles sont si belles,
    Malgré ça je déprime,
    Je me sens seul, dans le vent, le froid,
    Dans ce triste infini,
    Je tombe dans l'oublie,
    Je cherche une terre où aller,
    Terre d'asile et d'accueille,
    Un pays vierge et parfait,
    Sans tristesse et sans deuil,
    Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver,
    Puisse mes ailes, me porter, me guider,
    Vers cette Terre désirée.
    Ca y est je m'envole, je vois la lumière,
    Enfin je suis tranquille,
    Adieux ma tristesse, Adieux ma colère,
    Adieux...

    Je cherche une terre où aller,
    Terre d'asile et d'accueille,
    Un pays vierge et parfait,
    Sans tristesse et sans deuil,
    Je m'envole en espérant avoir la force d'y arriver,
    Puisse mes ailes, me porter, me guider,
    Vers cette Terre désirée.
    Je prends mon envol tout est derrière moi,
    Mes démons et mes peurs,
    Je suis déjà loin,
    Pourtant je n'ai pas peur.

    Je suis un peu comme un fantome,
    Avec des ailes.
    Je prends mon élan pour découvrir bien
    d'autres mondes et merveilles

     

    « Yami no Baroque »
    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :